Le trash talking.

Tout ou presque sur votre jeu favori !

Le trash talking.

Messagede The Cèpe » 12 Mar 2011, 09:59

Le « trash talking » par Scotty Nguyen !


En 1998, je suis devenu champion du monde en remportant le Main Event World Series of Poker. Je suis alors devenu l’un des vainqueurs les plus populaires de tous les temps et depuis lors, je suis resté au sommet. Beaucoup de fan disserte encore sur la remarque que j’ai faite à Kevin McBride au cours de la dernière main : « You call, and it’s gonna be all over baby » (littéralement: « Suis-moi et nous en aurons fini, baby »). Mais ce que certaines personnes ne savent pas, c’est que j’ai une raison spéciale de parler à mes adversaires.

Ce que les anglophones appellent le « table talk » - le fait de parler pendant une partie de poker – constitue une part très importante de mon style de jeu. En parlant, vous pouvez influencer vos adversaires pour les faire suivre ou même passer. Vos adversaires auront souvent tendance à réfléchir un peu trop à ce que vous pouvez leur dire et si vous prenez le contrôle de leur esprit, vous finissez par contrôler leurs actions et leurs décisions à table.

Cette main finale, lors du Main Event 1998 des WSOP était une occasion en or de bluffer en tirant bénéfice du « table talk ». J’avais joué serré pendant tout le tournoi et je savais que Kevin m’avait observé et m’avait vu bluffer à plusieurs reprises. J’avais le 9 et le tableau était le suivant de 9-9-8-8-8. Je savais que si j’allais à tapis, il aurait à se demander si je n’étais pas en train d’essayer de mettre la main sur tout le pot alors que le tableau semblait indiquer un partage. Je me suis servi de principes de base en psychologie inversée pour le pousser à croire que j’étais en train d’essayer de paraître fort à un moment où j’étais faible. J’étais vraiment en train de le guider vers cette conclusion parce que je savais que j’avais la meilleure main, et c’est là que j’ai sorti cette remarque que vous n’utiliseriez pas en temps normal si vous vouliez que quelqu’un vous suive.

Une autre manière de se servir efficacement du « table talk » quand vous êtes un joueur confirmé est de mettre à profit votre capacité à lire les mains de vos adversaires pour les déséquilibrer. Si vous savez déchiffrer le jeu de vos adversaires et que vous parvenez à déduire les cartes qu’ils ont, dans certains cas les deux cartes que vous avez n’ont plus aucune importance. Comment un joueur peut-il suivre quand vous lui dites « tu as probablement une main du style As-Roi ou As-Dame, à quoi penses-tu baby ? » Vous êtes probablement en train de bluffer mais si votre adversaire vous entend prononcer ces paroles, il doit commencer à penser que si vous savez ce qu’il a, et que vous continuez à miser alors vous avez immanquablement une meilleure main. Ce genre de « table talk » fonctionne à merveille si vous savez vraiment lire le jeu et les cartes de vos adversaires et que vous êtes dans « la zone » !

Vous pouvez aussi utiliser le « table talk » pour obtenir des informations. La clé, dans ce cas, est de ne pas écouter ce que votre adversaire peut dire mais plutôt sur quel ton il le dit, s’il semble à l’aise ou non. C’est dans ces situations qu’il faut être attentif aux démangeaisons sur la nuque, aux bafouillages et au chevrotement de la voix. Quand vous posez une question, c’est vous qui avez le contrôle de ce que vous demandez. La réponse de votre adversaire contient habituellement une part de vérité car son temps de préparation est court car il n’était pas préparé à cette discussion.

N’hésitez jamais à mettre votre adversaire mal à l’aise ! Quand il est en perte d’équilibre, vous pouvez enfoncer le coin et le pousser dans le décor et même le contraindre à l’abandon. Dès lors que vous savez ce qu’a votre adversaire, vos propres cartes n’ont guère plus d’importance. S’il est faible et que vous en êtes conscient, dites-lui : « rends-toi un service si tu ne veux pas rentrer à la maison trop tôt aujourd’hui et jette donc tes cartes ! »

Avant de commencer à parler à un joueur, soyez conscient du but que vous voulez atteindre. Si c’est pour le pousser à suivre, faites-lui comprendre que s’il suit, « ce sera fini, baby ! »

Je parle sans cesse quand je suis impliqué dans un coup, je suis à la recherche d'informations et j'essaye d'influencer leur jeu, mais j'ai un profond respect pour mes adversaires. Il m'est difficile de me taire quand je ne suis pas concerné par une main, mais seuls les joueurs qui sont dans l'action ont le droit à la parole alors je me tais sous peine d'être sanctionné par le Tournament Director.
Tu tombes à ma table ? T'as pas de :fesse: l'ami !
Avatar de l’utilisateur
The Cèpe
Adhérent du PCL
 
Messages: 3441
Inscription: 12 Jan 2010, 14:27
Localisation: FLORAC
Pseudo WINAMAX: florent48 xx
Main préférée: :Ah: :As:

Re: Le trash talking.

Messagede Ptit Dams » 12 Mar 2011, 20:28

+1 ^^
Avatar de l’utilisateur
Ptit Dams
 
Messages: 683
Inscription: 17 Avr 2010, 15:10
Pseudo WINAMAX: Ptit Dams
Main préférée: :Kh: :Jh:


Retourner vers Le Texas Hold'em No Limit

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron